Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for février 2008

*Coup de gueule*J’ai déjà eu l’occasion de souligner les conséquences de la privatisation du système scolaire britannique, orchestrée par le New Labour, et notamment les décisions catastrophiques prises dans le domaine de l’enseignement des langues. Il semblait qu’un revirement s’opérait à la fin de l’ère Blair ; j’avais tort de me réjouir : le Sunday Telegraph (version weekend de ma source d’information favorite 😉 ) publie un article indiquant que les épreuves d’oral des langues étrangères (épreuves déjà optionnelles et réduites à leur portion congrue) pourraient être abandonnées, car soumettant les élèves à beaucoup trop de stress (les pauvres, vivement la vraie vie cool et paisible). Les professeurs seraient eux même chargés d’évaluer leurs élèves habituels selon une recommandation du Qualifications and Curriculum Authority (QCA)

Michael Gove, le Ministre de l’éducation du cabinet fantôme conservateur, déclare ainsi : "After being told they could get a pass without writing a
word in a foreign language, now pupils are being told they can pass
without speaking it. Once again, this government is moving the
goalposts on examinations and instead of proper rigour we have got a
watering down of standards
"

Je ne peux pas trop être suspecté de tentations conservatrices, mais là je m’incline : où s’arrêtera la stupidité du gouvernement dans cette affaire ?

Et pendant ce temps, en France… (vous savez, la France qui tombe 😉 )

 

Publicités

Read Full Post »

Monsieur Toutlemonde

*Coup de coeur*Correspondez-vous aux caractéristiques suivantes :

  • 40 ans
  • Marrié
  • 2 enfants
  • A une femme dont la taille de vêtements est 16
  • Conduit une Ford Fiesta
  • Boit 3 tasses de thé par jour
  • Chausse du 44 (10)
  • Pèse 83kg (13 stones)
  • Mesure 1m75
  • Fait moins d’une heure d’exercice par semaine
  • Possède 22 paires de chaussettes
  • Déteste les choux de Bruxelles
  • A plus de 80 contacts sur son mobile
  • Se considere classe moyenne ("working class")
  • Travaille plus de 40h par semaines
  • Gagne £23.556 par an
  • A plus de £3.000 de crédits (en plus du prêt sur la résidence principale)
  • Mangera 35.000 biscuits dans toute sa vie
  • Va à l’étranger en vacances une fois par an
  • Faites l’amour 8 fois par mois
  • A eu 6 partenaires sexuels
  • Dort 7 heures par jour
  • Dira "sorry" 1,9 millions de fois dans sa vie
  • Possède une maison évaluée entre £190.000 et £210.000
  • Possède au moins 3 Télés
  • Possède un exemplaire des plus grandes chansons de Queen
  • A au moins un livre d’Harry Potter chez lui
  • Peut cuisiner au moins 4 plats, incluant des pates à la bolognaise
  • Met entre 20 et 30 minutes par trajet pour aller au travail
  • Croit en Dieu
  • Connait les paroles du premier verset de God Save the Queen

Dans ce cas vous correspondez parfaitement à l’Anglais moyen, selon Tim Wardle qui a parcourut le pays à la suite de son étude pour le trouver (In Search of Mr Average, documentaire sur Channel 4, Nov 23 et article du Telegraph).

Read Full Post »

*Coup de gueule*6h10, London, Eurostar Terminal. On se croit dans un point sécurité
d’un terminal d’aéroport. Pour la 3e fois en 6 mois on stoppe ma
valise: random check! Pourquoi jamais le sac comportant le PC portable,
pourtant aussi lourd, bourré de cables, CDs et journaux entre autre?
Mystère. Ouverture de la valise. Le préposé ganté enlève méthodiquement
toutes les affaires : chemises, pull, T-Shirt, affaires de toilettes
qu’il remettra ensuite dans le désordre, pelle-mêle et en tassant le tout dans
la valise 5 minutes plus tard. En 9 ans d’Eurostar je n’ai jamais eu un
seul contrôle en soirée, aux heures de pointe. Non, c’est toujours
lorsqu’il y a peu de monde que les agents pour lutter contre l’endormissement choisissent de suspecter un potentiel déferlement de terroristes.

Même chose dans les aéroports britanniques. Si vous avez pris l’avion depuis
1 an en Europe, vous avez eu à connaître la fameuse règle des 100ml de
liquides, dans un sac en plastique transparent. Tout cela nous vient de
ce fameux jour d’août 2006 où Heathrow a été pris de panique en
suspectant qu’on tentait de faire sauter un avion à l’aide de bombes
liquides. Depuis, non seulement les liquides ont été bannis des avions ;
mais comme on n’est jamais assez prudent, les aéroports britanniques ont
aussi restreint la taille des bagages qu’il était possible d’emporter
dans l’avion (il faut savoir que les jours qui ont suivit la panique
britannique en 2006, les autorités aéro-portuaires anglaises interdisaient même
d’emporter une feuille de papier à bord de l’avion !). Bref, depuis le
7 janvier, British Airways a tout de même autorisé, dans certains aéroports, à nouveau deux bagages à mains, comme cela a toujours été le cas dans
le reste de l’Europe. Pourquoi pas partout, et
notamment pas à Gatwick ? Parce qu’il est bien connu que le
Royaume Uni est infiniment plus dangereux que les autres pays, et que des
mesures de précautions s’imposent de façon nettement plus drastiques
que dans le reste du monde
.
Je note simplement qu’au retour de quelques jours à Dubai en novembre,
ma compagne ayant oublié une pleine bouteille d’eau dans son sac à
main, ne fut nullement stoppée et a pu tranquillement embarquer avec moi
dans le vol qui nous emmenait vers Gatwick. Il est vrai que le risque
ne proviendra jamais d’un pays moyen oriental 😉

Comme me le disait l’agent de l’Eurostar, ce traitement particulier, ces fouilles régulières,
ces vêtements à passer au détecteur (la prochaine fois qu’on me demande
d’enlever mon pull qui contient une fermeture éclaire au col, j’enlève aussi mon jeans
– y’a pas de raison !), c’est pour notre bien (il devait avoir peur pour moi le bougre ; moi au contraire ca ne me rassure pas du tout). C’est le feel-good factor
(traduire = mesures qui ne servent a rien , mais qui font croire au
public qu’on maîtrise le problème
).  Car au final, vous savez bien que
vous avez autant de chance de gagner le gros prix de l’Euromillion que de mourir en
avion.

Voici pour mémoire un résumé des attentats qui ont frappé l’Europe sur les 30 dernières années:

03 octobre 1980 – Paris, Synagogue rue Copernic: 4 morts, 22 blessés
22 avril 1982 – Paris, Rue Marbeuf: 1 mort, 63 blessés
9 aout 1982 – Paris, rue des Rosiers: 6 morts, 22 blessés
15 juillet 1983 – France, Aéroport d’Orly: 8 morts, 60 blessés
1985-86 – Paris (Galeries Lafayette et Printemps, Pub Renault, Tati): 13 morts, 266 blessés
21 décembre 1988 – Lockerbie, Boeing 747 de la Pan Am: 259 morts
1995 – Paris (RER St Michel, Orsay, Port Royal…) : 12 morts, 398 blessés
11 mars 2004 – Espagne: 200 morts, 1500 blessés
7 juillet 2005 – Londres: 40 morts, 700 blessés

Total depuis 30 ans = 543 morts et 3031 blessés (dont 256 concernant les avions)

Soit
moins de 20 victimes d’attentats par an en Europe, ce qui,
rapporté aux 450 millions d’habitants, nous donne 1 (mal)chance sur 23
millions. A comparer avec 1 sur 14 millions de gagner le gros prix du
loto et surtout 1 chance sur 40.000 d’être tué dans un accident de voiture au Royaume Uni (1500 morts chaque année).

Read Full Post »

*Réflexion*Selon le Daily Mail la Grande Bretagne fournirait les pires prestations de retraites de toute l’Union Européenne. J’ai déjà dit tout le bien que je pensais de ce torchon quotidien, mais l’état du système de retraites britanniques mérite toutefois que l’on s’y attarde.

Un article venant rarement sans événement relatif, c’est un rapport du cabinet AON
sur l’état des systèmes de retraite dans 25 pays européens qui alarme
la presse britannique: les pensionnaires britanniques reçoivent une
retraite d’un montant de 17% du revenu moyen (£22,000/an) et très en
dessous de la moyenne européenne de 57%. Rien d’étonnant à cela
puisqu’on sait que la retraite d’Etat (environ £80/semaine) est peu
éloignée du chômage anglais (environ £60/semaine) et somme toute assez
proche du RMI français. Il est vrai que les jeunes/riches, en bonne
santé et sans enfants, les DINKs,
qui traversent la Manche à l’écoute des sirènes Londoniennes se
préoccupent peu du système de protection sociale britannique. Les
avantages anglais ne devraient toutefois pas servir d’excuse pour se
munir d’œillères.

Le rapport Turner (2005) sur l’état des pensions anglaises concluait sur 4 choix:

  1. des pensions plus basses
  2. un age de la retraite plus élevé
  3. des cotisations plus élevées
  4. des impôts plus élevés

En supposant que la première proposition soit inacceptable (vu le
niveau actuel on pourrait difficilement aller en dessous sauf à passer
sous le seuil de pauvreté), la solution réside dans une combinaison des
3 dernière. Un age de la retraite reculé à 68 ans
est déjà envisagé pour 2050. Des incitations ont aussi été mises en
place et depuis 3 ans les sociétés ont maintenant l’obligation de
proposer la mise en place de plan de pension privés (mais le salarié
peut refuser). C’est en fait le système, qui repose sur le bonne
volonté des parties de souscrire au plan (et non pas sur une imposition
plus élevée l’incorporant, qui rendrait celle ci obligatoire), du
salarié fixé en priorité sur les dépenses quotidiennes de sa famille,
qui explique que nombre de britannique se retrouvent aujourd’hui avec
des retraites faibles, voir inexistantes.

Et pourtant le Royaume Uni se classe dans la tête des pays avec le meilleurs ratio travailleurs/retraités,
ce qui laisse penser que la marge de manœuvre existe. Mais le constat
de AON est plus alarmiste: le taux de natalité en Angleterre ne cesse
de décroître (-20% sur les 30 dernières années – rien d’étonnant quand
on voit de nos jours le coût de l’éducation d’un enfant sur Londres) et
le gouvernement prévoit une baisse de 30% du ratio population en age de
travailler/retraités sur les 50 prochaines années.

Bref, le gouvernement a maintenant compris que les retraites sont
une bombe à retardement en Angleterre. En quoi cela touche-t’il le
marché immobilier ? Les gens à la retraite vont être plus susceptible
de vendre leur maison pour pouvoir subvenir à leurs besoins, donc faire
éclater la bulle immobilière (ou précipiter la chute si celle ci éclate
d’abord du à l’endettement cavalant des ménages) et enrayer le moteur de la croissance britannique… Même au vu des pronostics de Fried Chicken, on n’en serait qu’au début…

Read Full Post »