Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Coup de coeur’ Category

*Coup de coeur*Après une série de 3 articles (ici, et pour finir ici) qui laisse un gout amer dans la bouche, je propose une pose cette semaine (mais rassurez-vous on reprend la rage la semaine prochaine 😉 ).

Je suis tombé sur cette vidéo (ils sont forts ces canadiens !) annonçant une "avancée" dans la technologie des smartphones :

Publicités

Read Full Post »

Pas le temps 2

*Coup de coeur*Je poursuis donc aujourd’hui dans ma série je suis débordé je n’ai pas le temps. Heureusement ce weekend un des bloggueurs les plus connus du monde de France de la Mayenne me fait l’immense plaisir de me remplacer ici et de publier la note ci dessous. Bonne lecture !

C’est un vrai honneur que l’un des blogueurs les plus influents  de la planète me fait aujourd’hui.

Trop occupé par ses affaires, il m’invite en Guest Star à écrire ce billet hebdomadaire. Difficile d’être à la hauteur, il faut trouver un sujet passionnant, je ne vais quand même pas parler maçonnerie, chats, ou autres balivernes, je vais alors tout simplement apporter un témoignage aux milliers de lecteurs de ce blog

Vous savez que Vonric fait un travail  d’investigation très pointu sur les deux villes chères à son cœur Paris et Londres. Récemment, il a révélé  l’arrivée du vélo londonien, rappelant  à ses cinq  chers lecteurs que le nombre de vols de Velib à Paris étaient croissants. Pour se spécialiser  dans le "deux roue urbain", il a donc décidé de prendre son bâton de pèlerin et de faire le tour du monde afin de comparer les tarifs, les fonctions, le poids,  l’esthétisme. Son périple a donc commencé à Laval en Mayenne et, je peux en témoigner, le  26 Juin  2011, devant une borne à Velitul, il a déclaré "Jeanne, sors ton ayephone".

Borne de Velitul

NdVonric: Je rajoute quelques points:

  • Le billet où je parle des "Vélib’" de Londres est ici.
  • Le périple n’a pas commencé à Laval (désolé pour ceux, très nombreux, qui seront déçus très certainement) mais à Séville en Espagne.

Vonric sur un Velocity à Seville

 Et bien sur un grand merci à Jeanne pour ce coup de billet main 🙂 .

Vous trouverez aussi un article sur le sujet publié récemment sur le site d’expats hébergeant ce blog ici (attention: en anglais).

Read Full Post »

Pas le temps

*Coup de coeur*Bon, pour se reposer des jours précédents, voici un petit dessin du site xkcd.

xkcd - Someone's wrong on the Internet

 

[Dialogue: Est ce que tu viens au lit ? – Je ne peux pas, c’est important. – Quoi ? – Quelqu’un fait une erreur (raconte n’importe quoi) sur Internet.]

C’est du vécu. Pas pour vous ?

Read Full Post »

*Coup de coeur*J’avoue que quand j’ai vu, à quelques metres devant moi avant de traverser Battersea Bridge, la photo ci dessous, la surprise a été forte… juste eu le temps de prendre la chose en photo avec mon Blackberry.

Bus à Londres

Vous avez vu ? Attendez je vous fais un gros plan.

RATP GROUP

Et oui, les bus de Londres (62 exactement) sont opérés par la Régie Autonome des Transports Parisiens.

Tout cela est très récent car datant du 22 février 2011. La fusion Transdev / Veolia a été acceptée avec la condition que la RATP renonce à ses 25% du capital de Transdev, en échange de l’acquisition pure et simple des deux anciens actifs de Transdev au Royaume-Uni (et d’autres, en Europe).

  1. RATP (RATP Dev, pour être précis) reprend donc Bournemouth Transport Limited (et donc Transdev Yellow Bus), Transdev London-United et l’entreprise NSL Services anciennement détenue par le NCP qui est transféré à London Soveign.
  2. Transdev Blazefield et Transdev London Sovereign continue sous la combinaison Transveolia.
  3. Blazefield et Sovereign rejoignent les autres intérêts dans le bus de Veolia en Angleterre, au Pays de Galles et ailleurs.

[info ici]

Vous pouvez maintenant voir les bus de la RATP (ils ne sont pas [encore] verts !) sur les lignes 9 (Piccadilly Circus et Hyde Park), 27 (Regent Park et Kensington), ou 148 (Notting Hill et
Westminster) ou encore…49, vers chez moi (Battersea-South Kensignton-Shepherd Bush) ! Les tickets de métro parisien ne fonctionnent cependant pas dans les bus londoniens !

PS: J’ai aussi découvert que certains autres bus étaient opérés par Abellio (les trains hollandais) et Arriva (Deutsche Bahn).

 

Read Full Post »

*Coup de coeur*Pour ceux qui seraient passés à coté (et ce, malgré mon billet !), je signale que c’était vendredi dernier. L’opérateur téléphonique T-Mobile a tourné une vidéo de l’évènement (une vision très personnelle, disons le) à découvrir ici :

 

 

Read Full Post »

*Coup de coeur*Les Anglais mesurent toujours en inches, pouces et pèsent en pounds et en stones. L’Union Européenne est bien passée par là en obligeant tous ses membres à utiliser le système métrique, mais les anglais font (comme souvent) de la résistance. D’un autre coté, quand on est habitué à compter comme cela depuis l’enfance, appris à l’école, je comprends qu’il soit difficile de changer.

Les habitudes bougent. Déjà tous les mesures utilisées par les ouvriers du bâtiment suivent le système métrique. On achète 2 mètres de tuyaux, pas 7 pieds. Et on prend 6 kilos de ciment, pas une stone. Bien sur vous trouverez des ouvriers britanniques qui vous expliqueront que vous devriez abaisser tel panneau d’1 inch… mais ils se font rares… les ouvriers britanniques (remplacés par des polonais, moins chers et qui travaillent nettement mieux).#

Les journaux populaires tels le Sun ou le Daily Mail aiment aussi se payer l’Europe de temps en temps. Il y a quelques années ils s’insurgeaient qu’un règlement européen oblige l’affichage des quantités en kilos. Rien n’empêche de mettre à coté l’équivalent en livres (pounds), mais il est toujours bon d’accuser l’Europe d’ingérence et de diktat (pour l’anecdote j’ai acheté mon verre gradué en France car j’avais du mal avec les oz et lb… surtout lorsque la recette est prise sur Marmiton).

J’étais toutefois prêt à tolérer quelques rigidités surtout si on imposait un changement, avec un kilo venu du continent. 

Sauf que !

Je lis dans Le Figaro que depuis 1889, le kilogramme est basé sur un cylindre composé pour 90% de platine et 10% d’iridium, fabriqué à Londres en 1879. Il est vrai que celui ci est conservé sous une cloche de verre au Bureau International des Poids et Mesures à Sèvres, près de Paris.

L’adoption du kilo par les Anglais n’est donc que la ré-appropriation de leur propre histoire. Ils devraient dire merci l’Europe !

Read Full Post »

*Coup de coeur*J’ai lu dernièrement une histoire amusante de contraventions (rapport avec mon article de la semaine dernière). L’histoire provient du site RFI – en anglais (je vous ai vite traduit tout ça):

Un agriculteur du centre de la France a fait appel contre une amende pour avoir garé sa tracteur dans un quartier "chaud" de Paris alors qu’il s’occupait de ses champs, à 400 km de là dans le petit hameau de Gouzougnat.

Patrick Pilat, qui dirige une ferme biologique dans le hameau de Gouzougnat dans le domaine de la Creuse, dit qu’il a été avisé d’une amende de 11 euros le 22 Décembre avec un avis specifiant le véhicule portant la plaque d’immatriculation de son tracteur était stationné sur la rue du Faubourg St Denis, le 1er Décembre.

Ce quartier de la capitale est connue comme un centre de prostitution, mais Pilat dit que cela n’a pas éveillé les soupçons de sa femme.

Il a écrit aux autorités pour contester l’amende.

"Je leur ai expliqué que le véhicule qui a commis l’infraction est un tracteur", at-il déclaré à l’agence de nouvelles AFP. "Et j’ai écrit que, si je voulais aller à Paris, je ne l’aurais certainement pas fait par tracteur."

En voyageant à la vitesse habituelle du tracteur de 15 km/h, il lui faudrait 24 heures pour se rendre à Paris.

Pilat estime que le ticket de parking contient une preuve concluante qu’il est innocent de l’infraction de stationnement: il mentionne une Ford.

"Mon tracteur est un Renault", at-il fait remarquer triomphalement.

C’est amusant n’est-ce pas (surtout le coup de sa femme qui ne lui en veut pas 😀 )? Le seul problème c’est que les histoire de tracteurs se sont multipliées dernièrement, et du coup je ne sais pas si c’est inventé, si le correspondant anglais n’a pas très bien compris (confondant rue Saint Denis dans Paris avec le département de la région parisienne de la "Seine-Saint-Denis" ) … ou si il y a plusieurs histoires.

Voici donc la version publiée par Yahoo:

Cet agriculteur de Nougaroulet, dans le Gers a reçu, lundi, une contravention de 33 euros.

Un PV pour avoir mal stationné son tracteur de 8 tonnes… à Drancy, en Seine-Saint-Denis, le 3 juillet dernier, à 17h21.

Un tracteur immatriculé AP506NM.

"Jamais
je n’ai été à Drancy avec ce tracteur, ni en voiture. Vous me voyez
faire 800 km, avec, en plein mois de juillet
" peste Claude Soulés.

Et l’agriculteur d’ajouter:

"Même pour aller à une manif, je ne le prendrais pas mon tracteur".

Un tracteur qui n’est jamais sorti de l’exploitation de ce céréalier de 58 ans.

Hier, Claude Soulès a tenté d’expliquer à l’administration qu’il y avait erreur sur le véhicule.

En vain.

Il va renouveler ses appels, ce mardi, précise La Dépêche.

En espérant avoir un peu plus de chance…

"Je suis innocent mais et c’est un comble, je crains qu’il me faille le prouver! Cette histoire me prend déjà la tête!".

Claude
Soulès "craint de telles complications et pertes de temps pour faire
reconnaître sa bonne foi
" qu’il se demande si pour sa tranquillité, il
ne ferait pas mieux de payer les 26,40€.

Et Claude Soulès de se ressaisir:

"Mais je suis innocent, ce véhicule mal garé n’était pas le mien, par principe je me dois de ne pas payer".

Au commissariat d’Auch, on concède que le trafic de plaques d’immatriculations est quelque chose qui existe.

Les policiers conseillent à Claude Soulès de contester la contravention.

Une contravention qui sera alors, probablement classée…

 Ah moins que ce ne soit cette autre histoire, publiée par Le Post:

Christian, habitant cette commune, reçoit un PV. "Le 9 juillet dernier à 15 h 20, dans le VIIIe arrondissement de Paris, son véhicule immatriculé AN-530-ST avait été verbalisé pour stationnement gênant sur un emplacement réservé aux véhicules de livraison. Montant du PV : 60€ ", rapporte La Dépêche.

Son tracteur est un un Massey-Fergusson de 1970 de couleur rouge, qui a parcouru de nombreux kilomètres dans les champs et les chemins de sa région du Comminges. Mais, le 9 juillet (date du PV) ce tracteur se trouvait chez un ami bricoleur à Saint-Gaudens (Haute-Garonne). Celui-ci lui avait proposé de le remettre en état avant qu’il ne le vende, toujours selon ce journal.

L’ami a gardé plusieurs mois ce tracteur avant de le ramener le 22 novembre dernier à des gens habitant Pavie, dans le Gers. Alors,  Christian lui a téléphoné, affolé par le PV qu’il a reçu ! Selon l’ami, ce tracteur n’aurait jamais pu arriver à Paris. Comme son ancien propriétaire, il n’a jamais vu la capitale !

Christian s’est donc rendu à la gendarmerie de Montréjeau où il a été constaté que "la carte grise porte bien qu’il s’agit d’un tracteur." On lui a donc conseillé d’écrire à la Trésorerie de Paris…

Read Full Post »

Older Posts »