Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Vue du Royaume’ Category

Les habitants des Malouines ont voté : ils souhaitent rester sujets britanniques dans leur majorité… dans leur immense majorité… dans leur totalité.

Les Malouines c’est ce caillou au large de l’Argentine, dont les Anglais (les Argentins – choisir le nom que vous voulez)  revendiquent la possession. L’histoire est un peu plus compliquée en fait, puisqu’elles auraient été découvertes par l’espagnol Amerigo Vespucci au 16e siècle, puis par un anglais, puis par un hollandais.

C’est un écossais qui les baptise Falklands en 1690, nom qu’utilisent encore aujourd’hui les britanniques (donc en fait elles devraient être écossaises… je dis ça parce que si l’Ecosse devient indépendante ça va peut être poser un problème 😉 ).

C’est le Français Louis Antoine de Bougainville qui les colonise en 1764 et les appelle Malouines (en hommage à St Malo).

Mais dès l’année suivante, un britannique accoste de l’autre coté de l’ile et en prend possession au nom du roi George III (pousse toi de là que je m’y mette). En 1766 quelques anglais débarquent pour s’installer, et la même année le commandant anglais du bateau HMS Japan descend à terre, profère des menaces à l’encontre des Français et repart le même jour (bonjour l’ambiance !)

De son coté l’Espagne n’apprécie pas qu’une ile si proche de son empire argentin soit occupée et demande aux Français de partir. Comme ce sont des alliés, Bougainville leur donne la colonie le 1er avril 1767 et les colons sont évacués des îles par les Espagnols. Il parait que les Malouines auraient été vendues par la France à l’Espagne, c’est en tout cas ce qu’évoque Bougainville qui utilisera l’argent pour payer les réparations de ses bateaux endommagés par ses voyages.

Mais les anglais sont toujours en embuscades et les harcèlements mutuels entre bateaux britanniques et espagnols dans les eaux des Malouines aboutissent à une crise en 1770. Les Espagnols interviennent en force et dégagent les britanniques (qui reviennent cependant rapidement en 1776 histoire de poser une plaque de cuivre sur un rocher disant que les iles sont à eux).

Par la suite les Malouines sont pratiquement inhabitées jusqu’en 1832 ou l’Argentine, maintenant indépendante de l’Espagne et à se titre héritière des droits espagnols, décide d’utiliser les iles comme prison.

Mais en 1833 les britanniques débarquent, dégagent les quelques Argentins (et libèrent les prisonniers pas mécontents) et installent des colons.

Bref le jeu de c’est à moi, non c’est le mien est un peu plus compliqué, même si en fait j’ai bien l’impression que les Argentins ont en effet des droits sur l’archipel.

Depuis la perte de son empire, la Grande Bretagne semble un peu sensible sur la question. Mais en fait comme à son habitude c’est surtout le gouvernement qui manipule le sujet pour masquer d’autres réalités. En 1982,  ils sont surtout très cyniques. En 1982, Margaret Thatcher est au plus bas dans les sondages et va probablement perdre les élections de 1983. La solution, c’est une bonne guerre (ce n’est pas Georges W Bush qui démentirait) elle envoie la flotte britannique reprendre les iles que la dictature militaire argentine venait de s’accaparer quelques semaines plus tôt. Un milliers de morts plus tard (dont 293 britanniques) c’est gagné et abracadabra, triomphale réélection en 1983 (la plus forte majorité conservatrice depuis la guerre 39-45).

Aujourd’hui le gouvernement de David Cameron est empêtré dans la crise. Le Chancelier (ministre des finances), en caricature du shadok (plus ça rate plus on continue, ça finira bien par réussir un jour) va connaitre sa troisième période de récession, les chiffres de janvier sont catastrophiques pour l’économique manufacturière, le Royaume Uni a perdu sa note AAA (évoquée comme le St Graal par ce même chancelier auparavant pour expliquer sa politique d’austérité), les conservateurs sont 10 points derrière le Labour dans tous les sondages depuis 1 an et chacun (même des membres du parti) s’accorde à dire qu’ils vont perdre les prochaines élections.

Pas possible de faire la guerre, les argentins n’ont pas attaqué cette fois. Donc hop, un petit vote d’autodétermination pour échauffer les esprits. Question: Sachant que vous êtes des colons britanniques, que vous parlez anglais, que vous avez des droits britanniques qui sont tout de même plus élevés que ceux des argentins ne serait-ce que parce que le PNB du Royaume est parmi les plus haut du monde, qu’avec votre passeport vous voyagez partout, voudriez vous devenir Argentins?

Résultat : 1513 votes pour rester britanniques et… 3 pour devenir argentins (surement des espions, ou des gens qui se sont trompés de case à cocher). Bref 99,8% et on a frôlé les 100%.

Franchement, y’avait-il besoin d’organiser un référendum pour savoir cela ? Est ce qu’on demande aux colons israéliens s’ils veulent demeurer dans leur habitations illégalement construites ? Mais cela a permis d’occuper un peu l’actualité en ces temps difficiles pour le gouvernement… un peu de répits, même court, ça fait toujours du bien 😉

Publicités

Read Full Post »