Feeds:
Articles
Commentaires

obsolescence programmée

Alerte : rien à voir avec Londres (quoique, ici aussi y’a pleins de trucs qui auraient besoin de réparation) mais la proposition de loi déposée ces jours ci par un sénateur français m’a permis de lire plusieurs articles fort intéressants (ici et ), plein d’astuce pour réparer le quotidien.

Tout cela pour dire que cette note de blog est plus pour moi, pour avoir quelque part une liste de sites qui pourraient m’être fort utiles. Mais bon, si ça peut vous servir aussi, autant partager…

CommentRéparer: Il y a bien sur des guides ,une sélection de livres pour apprendre a tout réparer, mais aussi une sorte de forum où poster ses questions (questions réponses classées par produit), la communauté pourra vous aider à réparer.

iFixit: Dans le même esprit mais en anglais on peut même réparer son iPad🙂

Et la pate magique: Sugru est une pâte qui durcit a l’air ambiant et peut réparer n’importe quelle pièce manquante/cassée (du téléphone portable au câble d’ordinateur, si si !). Sugru a reçu plusieurs récompenses, dont celle de la meilleure invention de l’année décernée par le magazine Time en 2010. Sur le site vous trouverez une galerie des fans qui partagent leurs réparations/créations.

Voilà, comme cela si j’ai besoin d’un truc. c’est ici😉

L’observatoire des inégalités française annonce rapidement la couleur dès l’introduction :

« Le concept de classes moyennes est vague. Les « classes moyennes supérieures » sont le plus souvent des couches aisées rebaptisées moyennes pour justifier les politiques de réduction d’impôts sur le revenu. »

J’avais déjà consacré un billet à ce sujet, mais depuis début avril les britanniques ont décidé de revoir leurs catégories et définissent maintenant 7 classes différentes, en fonction non seulement du travail (des gains), mais aussi des intérêts culturels et du réseau social :

1-Elite : 6% de la population avec un moyenne d’age de 57 ans. Ce sont ceux qui gangnet le plus, habitant le plus souvent à Londres, et la plupart viennent déjà d’une famille privilégiée.

2-Classe moyenne établie : 25% de la population avec un moyenne d’age de 45 ans. Les personnes qui appartiennent à cette catégorie participent à de nombreuses activités culturelles, travaillent dans des postes d’encadrement.

3-Classe moyenne technique : 6% de la population avec un moyenne d’age de 52 ans. C’est une catégorie prospère mais émergente. Ils utilisent les technologies modernes comme les médias sociaux dans leur vie sociale. Beacuoup travaillent en informatique, recherche et science et vivent souvent dans le sud est de l’Angleterre.

4-Nouveaux travailleurs influents : 15% de la population avec un moyenne d’age de 44 ans. C’est un groupe social, ouvert culturellement, et au milieux de la classification en terme de salaire. Ces personnes viennent souvent d’un milieu plus modeste.

5-Travailleurs traditionnels : 14% de la population avec un moyenne d’age de 66 ans. Bien qu’ils possedent souvent leur habitation, leurs revenus sont modestes. C’est la catégorie la plus agée qui a tendance a ne pas s’assimiler aux nouveaux médias et activités.

6-Les travailleurs des nouveaux services : 19% de la population avec un moyenne d’age de 34 ans. C’est la catégorie la plus jeune. Ils sont bien sur imprégnés de culture moderne, mais gagnent peu et sont en situation précaire, habitant en banlieue de grandes villes périphériques.

7-Les précaires : 15% de la population avec un moyenne d’age de 50 ans. C’est le groupe le plus pauvre, qui a tendance a rester entre-soi. Plus de 80% louent leur logement, en banlieu, dans d’anciennes zones industrielles.

Pour ceux qui veulent faire le test, c’est ICI.

On rappellera qu’en France les catégories aisées représentent 20% de la population, les classes « moyennes » se situent elles entre les 30% les plus démunis et les 20% les mieux rémunérés.

MISE A JOUR: Le Monde a pondu un article sur les classes moyennes. A lire ICI.

Second épisode de ma nouvelle série (le premier est ici). Je suis tombé dessus lors d’un récent séjour à Paris et j’ai été bien surpris de voir que cela n’avait pas la même couleur en France et en Angleterre.

Vous n’aurez bien sur aucun mal à savoir lequel vient d’où en lisant les emballages. Mais j’ai été d’autant plus surpris qu’en Angleterre, cela porte le nom de sa couleur dans la dénomination: le bluetack (l’original, comme le dit le slogan !). C’est très TRÈS populaire, et vous retrouvez de nombreuses discussions dans les forums là dessus.

Blue tack

C’est plus sexy que le patafix blanc😉

Patafix

Les habitants des Malouines ont voté : ils souhaitent rester sujets britanniques dans leur majorité… dans leur immense majorité… dans leur totalité.

Les Malouines c’est ce caillou au large de l’Argentine, dont les Anglais (les Argentins – choisir le nom que vous voulez)  revendiquent la possession. L’histoire est un peu plus compliquée en fait, puisqu’elles auraient été découvertes par l’espagnol Amerigo Vespucci au 16e siècle, puis par un anglais, puis par un hollandais.

C’est un écossais qui les baptise Falklands en 1690, nom qu’utilisent encore aujourd’hui les britanniques (donc en fait elles devraient être écossaises… je dis ça parce que si l’Ecosse devient indépendante ça va peut être poser un problème😉 ).

C’est le Français Louis Antoine de Bougainville qui les colonise en 1764 et les appelle Malouines (en hommage à St Malo).

Mais dès l’année suivante, un britannique accoste de l’autre coté de l’ile et en prend possession au nom du roi George III (pousse toi de là que je m’y mette). En 1766 quelques anglais débarquent pour s’installer, et la même année le commandant anglais du bateau HMS Japan descend à terre, profère des menaces à l’encontre des Français et repart le même jour (bonjour l’ambiance !)

De son coté l’Espagne n’apprécie pas qu’une ile si proche de son empire argentin soit occupée et demande aux Français de partir. Comme ce sont des alliés, Bougainville leur donne la colonie le 1er avril 1767 et les colons sont évacués des îles par les Espagnols. Il parait que les Malouines auraient été vendues par la France à l’Espagne, c’est en tout cas ce qu’évoque Bougainville qui utilisera l’argent pour payer les réparations de ses bateaux endommagés par ses voyages.

Mais les anglais sont toujours en embuscades et les harcèlements mutuels entre bateaux britanniques et espagnols dans les eaux des Malouines aboutissent à une crise en 1770. Les Espagnols interviennent en force et dégagent les britanniques (qui reviennent cependant rapidement en 1776 histoire de poser une plaque de cuivre sur un rocher disant que les iles sont à eux).

Par la suite les Malouines sont pratiquement inhabitées jusqu’en 1832 ou l’Argentine, maintenant indépendante de l’Espagne et à se titre héritière des droits espagnols, décide d’utiliser les iles comme prison.

Mais en 1833 les britanniques débarquent, dégagent les quelques Argentins (et libèrent les prisonniers pas mécontents) et installent des colons.

Bref le jeu de c’est à moi, non c’est le mien est un peu plus compliqué, même si en fait j’ai bien l’impression que les Argentins ont en effet des droits sur l’archipel.

Depuis la perte de son empire, la Grande Bretagne semble un peu sensible sur la question. Mais en fait comme à son habitude c’est surtout le gouvernement qui manipule le sujet pour masquer d’autres réalités. En 1982,  ils sont surtout très cyniques. En 1982, Margaret Thatcher est au plus bas dans les sondages et va probablement perdre les élections de 1983. La solution, c’est une bonne guerre (ce n’est pas Georges W Bush qui démentirait) elle envoie la flotte britannique reprendre les iles que la dictature militaire argentine venait de s’accaparer quelques semaines plus tôt. Un milliers de morts plus tard (dont 293 britanniques) c’est gagné et abracadabra, triomphale réélection en 1983 (la plus forte majorité conservatrice depuis la guerre 39-45).

Aujourd’hui le gouvernement de David Cameron est empêtré dans la crise. Le Chancelier (ministre des finances), en caricature du shadok (plus ça rate plus on continue, ça finira bien par réussir un jour) va connaitre sa troisième période de récession, les chiffres de janvier sont catastrophiques pour l’économique manufacturière, le Royaume Uni a perdu sa note AAA (évoquée comme le St Graal par ce même chancelier auparavant pour expliquer sa politique d’austérité), les conservateurs sont 10 points derrière le Labour dans tous les sondages depuis 1 an et chacun (même des membres du parti) s’accorde à dire qu’ils vont perdre les prochaines élections.

Pas possible de faire la guerre, les argentins n’ont pas attaqué cette fois. Donc hop, un petit vote d’autodétermination pour échauffer les esprits. Question: Sachant que vous êtes des colons britanniques, que vous parlez anglais, que vous avez des droits britanniques qui sont tout de même plus élevés que ceux des argentins ne serait-ce que parce que le PNB du Royaume est parmi les plus haut du monde, qu’avec votre passeport vous voyagez partout, voudriez vous devenir Argentins?

Résultat : 1513 votes pour rester britanniques et… 3 pour devenir argentins (surement des espions, ou des gens qui se sont trompés de case à cocher). Bref 99,8% et on a frôlé les 100%.

Franchement, y’avait-il besoin d’organiser un référendum pour savoir cela ? Est ce qu’on demande aux colons israéliens s’ils veulent demeurer dans leur habitations illégalement construites ? Mais cela a permis d’occuper un peu l’actualité en ces temps difficiles pour le gouvernement… un peu de répits, même court, ça fait toujours du bien😉

Bon aller je fais du vrac aujourd’hui. Histoire de poster quelques réflexions relevées ici et là.

Pourquoi diable l’Algérie ne consulte pas le gouvernement anglais avant l’intervention de son armée ?

D’abord une phrase d’un journaliste de la BBC, entendue lors du journal du soir le 17 janvier. On est dans les derniers jours de la prise d’otage en Algérie et l’armée a donné l’assaut. Alors que le gouvernement français dit comprendre la décision de son homologue d’Alger (on se souviendra ici du « je vous ai compris » de De Gaulle : comprendre ne veut pas dire approuver), le journaliste britannique, envoyé spécial, termine sont reportage avec : « Pourquoi les algériens se sont-ils permis d’intervenir » (sous entendu sans consulter, entre autre, le gouvernement britannique qui avait des otages sur place).

Comme au jeu Qui veut gagner des millions il aurait du appeler un ami, j’aurais pu lui donner immédiatement la réponse: Parce qu’ils sont chez eux ! Quelle arrogance! Imagine-t’on que la police anglaise demande l’avis d’autres nations avant ses interventions ? Allo Alger, il y a une prise d’otage en Angleterre, qu’est ce que le gouvernement britannique doit faire ?

Ma priorité : les actionnaires

Toujours dans les news, cette fois ci le 10 février. Le nouveau directeur de Barclays (pour rappel, l’ancien a démissionné après la révélation que la banque a manipulé artificiellement des cours de bourse) déclare : « Je vais m’occuper en priorité des intérêts des actionnaires ».

Bêtement j’aurais cru que sont premier soucis serait d’améliorer le service rendu au client, de moraliser un peu les pratiques de trading de la banque qui, au nom du profit et des bonus, a permis toutes les dérives, de fournir un meilleur soutien au petites entreprises qui ont bien du mal a survivre avec la crise…etc. Ben non, la priorité c’est l’actionnaire. Bref, pas de changement donc, on continue…

Carlos fait une blague

Retour en France ces dernier jours. Je lis sur mon zipad (comme dirait Jeanne) que le PDG de Renault, Carlos Ghosn se dit prêt à conditionner 30 % de sa rémunération variable à la mise en œuvre d’un accord social dans l’entreprise et au respect de certains indicateurs, soit environ 430 000 euros. Mazette, c’est énoooooooorme ; quel saint homme, qui a compris enfin que oui on peut gagner beaucoup, mais si au moins on fait du bon travail. Sauf que j’apprends à la fin de l’article du Monde que ce cher Môssieur Ghosn gagne plus de 12 millions (2,2 millions d’euros, dont 1 million de rémunération variable + sa rémunération chez Nissan, dont il est également PDG, qui est de près de 10 millions d’euros). Donc il conditionne 3,5% de sa rémunération total au fait de faire son travail.

Un peu comme si le smicard de chez Renault conditionnait 600 euros sur son salaire annuel au fait de faire ce pour quoi il est payé. Apparemment il n’y a pas que moi qui trouve qu’il se moque du monde. Le truc sympa quand tu es patron c’est que si tu te plantes, tu renonces à ton bonus ; si tu es petit employé, t’es viré (et d’ailleurs chez Renault comme chez PSA, même si tu fais très bien ton travail tu peux te retrouver dans le plan de licenciement).

C’est la lutte finale, tra la la la la…!

Des lasagnes = deux traders, quatre entreprises et cinq pays

C’est l’équation aberrante qui reflète bien la mondialisation, la « dématérialisation » des transactions (entendre ici l’usage de tant d’intermédiaires). Viandes de cheval et sub-primes, même combat ! Dans le scandale financier, on a longuement entendu accuser que les structurations et montages financiers utilisaient rendaient les opérations incompréhensibles et personne ne savait au final ce qu’il achetait. Et bien ici c’est pareil. Et comme un dessin vaut parfois un long discours, rien de mieux que l’infographie du Monde. [*]

Chacun renvoie la balle sur son voisin dans la chaine, c’est la faute de… personne. Ce qui nous amène tout droit au dernier sujet.

Le management de la stupidité

J’adore la note de blog d’Aliocha. Tellement vrai, et ce que je dis depuis des années. Rien que ce passage par exemple qui parlera j’en suis sur à bon nombre : « … ces procédures qui décrivent par le menu les fonctions de chacun ont un effet pervers, elles déresponsabilisent tout le monde. A commencer par le dirigeant d’entreprise qui peut dormir sur ses deux oreilles, il a sollicité les meilleurs consultants du monde, mis en place les meilleures procédures, sa responsabilité est blindée. Les salariés aussi car ils n’ont pas à réfléchir ou à faire preuve d’initiative, ils appliquent les consignes, c’est tout ce qu’on leur demande. »

A quoi sert un cabinet de consulting : à déresponsabiliser. Ce n’est plus la faute du dirigeant, il a fait appel aux experts… Au final personne n’est coupable. Et s’il y a un problème, vite envoyer un email cc la terre entière pour se dédouaner.

Sur ce, je vous laisse passer une bonne fin de weekend🙂

[*] Au passage je connais certains anglais qui réussissent à mettre cela sur le dos de l’Europe : « Où sont les bouchers des nos communes? Pourquoi est-il nécessaire de transformer en France, en Angleterre, les produits venus des pays lointains? A bas les fonctionnaires qui sont trop, foutent rien et qui sont payés des sommes énormes avec des pensions incroyables. Il y a 4400 fonctionnaires payés plus d’Angela Merkel a Bruxelles » (véridique, j’ai reçu un email vendredi). Preuve que leur aveuglement est sans limite, alors que la solution, puisque la filière n’arrive pas à prévenir les abus, est de renforcer les contrôles, et au niveau Européen surtout, et donc d’accepter que la protection du consommateur a un cout.

Stations de train

Pour cette nouvelle année j’ai décidé de démarrer une nouvelle série (pour dire vrai, je ne sais pas si cela sera une série longue de type Dallas, ou courte de type… toutes celles qui s’arrêtent faute d’audience – sauf qu’ici l’audience on s’en fout !).

Certains éléments de notre environnement sont en effet typiques du pays (ou de la région) dans lequel on se trouve. C’est ainsi que l’on reconnait une boite postale anglaise, et une boite aux lettres française du premier coup d’oeil.

Donc pour commencer ce voyage parallèle, rien de mieux que de partir d’une station de train. Bien sur je vous laisse deviner (mais cela ne devrait pas poser de problème), laquelle est en France et laquelle en Angleterre.

Station de Salisbury

Gare de Saint Chéron

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de ce blog. [1]

Certains visiteurs sont issus de la recherche sur des moteurs comme Google. Surprise (ou non), une des expressions qui m’amène le plus de monde est :  bordel londres.

Et sans surprise on retrouve mes lecteurs préférés en tête des commentaires:

1 Jeanne 26 commentaires
2 Pierrot Bâton 16 commentaires
3 sapq 12 commentaires
4 Didou 12 commentaires

Sur ce, BON REVEILLON A TOUS et tous mes voeux pour 2013 !

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

[1] Cette première phrase et l’image sont automatiquement générés par WordPress qui est le moteur de ce blog… c’est bien pratique pour les fainéants😉